Sis dans le canton de Montfort en Chalosse, Poyartin appartient à cette Chalosse qui fait figure de région riche.
Il semble que le nom de Poyartin ait pour origine le mot " pouy " qui signifie " hauteur ".
Il y a dans Poyartin, deux monticules appelés dans les vieux textes, l'un le plus élevé, Podium Altum, en gascon " Lou Pouy Haut ", et l'autre, plus petit Podium Altinum ou Artinum, et c'est ce diminutif qui par corruption, a fini par faire Pouy Artinum (M Dufourcet, Bulletin de la société de Borda en 1889).
Le point le plus élevé de la commune 103 m se situe à la limite de Donzacq et de Gibret. La commune existe depuis 1790. La délimitation avec les communes voisines est définitive depuis 1831.
La superficie totale est de 1303 ha dont 900 ha de terres et prés, 300 ha de bois et de landes. Il reste seulement 1,87 ha de vignes.
Le sous-sol de Poyartin est riche en vestiges géologiques. De nombreux fossiles ont été extraits avec les marnes, en particulier coquilles et dents.
Dès le paléolithique inférieur on trouve des traces de l'homme de la préhistoire. Les outils et autres éclats de silex découverts en plusieurs endroits de la commune témoignent de cette présence.
De l'époque Gallo-Romaine nous trouvons des vestiges de fortifications au Pouy Haut.
En 1889 on découvre une monnaie en bronze à l'effigie d'Adrien au jardin du presbytère.
En 1866 un trésor fut découvert par des ouvriers défricheurs dans un pot de terre fermé par de la glaise placé sous une souche de châtaigner : 1200 pièces de monnaies romaines et des bijoux dont une partie est exposée au musée des antiquités nationales de Saint Germain en Laye.
Sur la large période agitée du moyen âge, Poyartin ne garde pas de marques particulières. La monographie réalisée par l'abbé Foix nous permet cependant de connaître quelques noms célèbres qui vécurent sur nos terres.
Pendant la révolution, alors qu'à Paris la Bastille est attaquée Poyartin reste loin de l'effervescence de la capitale.
Les décisions prises à Paris doivent être appliquées ici comme ailleurs. Le 7 février 1790 la commune de Poyartin est créée. Fabien Dousse, curé du village, est proclamé Maire de Poyartin. Le département des landes est créé le 15 février suivant.
Poyartin fait partie du canton de Montfort et du district de Dax.

Vous trouverez l'histoire complète de notre village dans un livre " Il était jadis Poyartin "
L'histoire d'un petit village de Chalosse, écrite par le groupe de recherches historiques " La bibliothèque de Poyartin ". On peut se le procurer pour 16 auprès de la secrétaire de mairie

Mairie de Poyartin